Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Histoire

Si l'on en croit la légende c’est grâce à un âne que fut découverte la source.

Au fond du vallon de Charbonnières vivait un pauvre bûcheron avec pour tout lien sa fille Lison, son âne Cadichon et sa cognée.-

Un jour le bûcheron constata que Cadichon si vaillant autrefois avait de plus en plus de mal à transporter ses charges, il dépérissait et ne pouvait plus rendre le moindre service. Son maître le cœur déchiré se résolut à aller le perdre dans la forêt profonde. Le temps passa tristement. Un jour, la fillette alla se promener dans le bois et fut assaillie par deux vagabonds qui tentèrent de l’enlever lorsqu’un galop rapide se fit entendre et que surgit un animal qui en deux ruades mit les malfaiteurs en fuite.

Lison reconnut alors son âne Cadichon ; l’œil vif, le poil luisant. Il s’engouffra dans un buisson et bu à long trait une eau au goût bizarre. Lison rentrée à la maison narra son aventure au bailli du lieu qui fit analyser les eaux. Les hommes de sciences lui trouvèrent tant de qualité qu’ils pensèrent avoir découvert la panacée ; la renommée de cette source se répandit rapidement. Lison tint commerce de cette eau miraculeuse et épousa le fils du bailli…​

​De la légende à la réalité, il n’y a qu’un pas mais c’est bien grâce à l’abbé Louis Rougeat de Marsonnat que fut découverte la source qui fut la gloire de notre cité. Pour distraire les curistes lyonnais, un asinodrome avec des courses d’ânes vit le jour à la fin du 19ème siècle et fonctionna jusqu’en 1914.

Grâce à la source, Charbonnières les Bains connut pendant plusieurs décennies une grande animation culturelle et sportive. C’est ainsi que le village compta jusqu’à 11 hôtels, de nombreux restaurants, cercles de jeu, ginguettes… Le casino, sous l’impulsion de Georges Bassinet, renforça la notoriété de la commune, en organisant des festivités : concours d’élégance automobile, défilé de mode… Il subsiste un rallye automobile, le « Charbo » (Lyon Charbonnières Rhône) comptant parmi les plus comptés.