Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Eau potable et assainissement

Le cycle de l’eau de la Métropole de Lyon

La Métropole de Lyon bénéficie d’une ressource en eau abondante et de qualité. C’est une chance que beaucoup nous envient. Il s’agit d’un bien précieux que la Métropole de Lyon doit protéger tout au long de son cycle et dont chacun d’entre nous doit prendre soin. L’une des missions de la Métropole de Lyon est de fournir aux habitants une eau de qualité en quantité
suffisante et permanente. Après usage, une des obligations est de rendre cette eau à la nature sans pollution.
À tous les stades du cycle de l’eau, la Métropole de Lyon se doit d’êtreexemplaire.

Qui fait quoi ?

La Métropole de Lyon est responsable de l’alimentation en eau potable et du service de l’assainissement pour l’ensemble de sa population. Elle a choisi la gestion directe pour le service de l’assainissement et la délégation de service public pour le service de l’eau potable.
La collectivité est l’autorité organisatrice de ces services et propriétaire des installations. Elle définit la stratégie, détermine le prix de l’eau destiné à couvrir les charges du service, gère le patrimoine et programme les travaux sur les ouvrages.
Pour le service délégué Eau du Grand Lyon, elle contrôle la bonne exécution de l’exploitation du service au quotidien pour l’ensemble des usagers.
Depuis le 3 février 2015, la société Eau du Grand Lyon capte et distribue l’eau potable sur le territoire*. Cette société, filiale de Veolia, a pour mission decapter l’eau, de la distribuer 24h/24, d’en contrôler la qualité, d’assurer le fonctionnement et l’entretien des installations et d’assurer la relation avecles usagers.
* À l’exception de La-Tour-de-Salvagny, Lissieu, Marcy-l’Étoile, Quincieux et Solaize desservies par des syndicats extérieurs.

D'où vient l'eau potable ?

L’eau du Grand Lyon provient essentiellement des nappes souterraines alimentées par le Rhône et captées dans la zone de Crépieux-Charmy.
Ce champ captant est le plus vaste d’Europe. Situé en limite Nord de Villeurbanne, il est grand comme trois fois le parc de la Tête d’Or et abrite 114 puits ou forages qui fournissent entre 91 % et 95 % de l’eau produite dans la Métropole de Lyon, soit 240 000 m3 par jour.
Des points de captages complémentaires contribuent quotidiennement à l’alimentation en eau potable d’une partie de l’agglomération, à partir de la nappe de l’Est lyonnais, de la nappe d’accompagnement du Rhône, de la nappe du Val de Saône ainsi que du lac des Eaux Bleues, après traitement pour cette eau de surface.
L’eau puisée dans la nappe est naturellement potable. Elle est filtrée par le sol qu’elle traverse. Cependant, pour pouvoir couler saine et transparente au robinet, l’eau doit être protégée contre les bactéries qu’elle pourrait rencontrer dans les canalisations lors de son acheminement. C’est pourquoi d’infimes doses de chlore sont injectées dans le réseau (soit l’équivalent
d’une goutte pour 5 baignoires).
L'assainissement des eaux usées
Un habitant rejette en moyenne 150 l d’eau par jour. Ces eaux usées contiennent des matières en suspension et des matières organiques. Elles sont acheminées par le réseau d’assainissement qui s’étire sous nos pieds sur plus de 3 200 km jusqu’aux stations de traitement des eaux usées de l’agglomération. Les eaux usées sont alors « lavées » par des procédés
physiques et biologiques puis elles sont rejetées au fleuve. Cette eau n’est pas directement potable, mais compatible avec le milieu naturel. L’épuration va se poursuivre naturellement dans les cours d’eau sans compromettre l’équilibre de l’environnement.

Chaque année, la direction de l'eau de la Métropole de Lyon édite le rapport annuel sur le prix et la qualité des services de l'eau potable et de l'assainissement. Il vise à renforcer la transparence de l'information dans la gestion des services publics locaux et à permettre un suivi de la performance et des réslutats du service.

LogoEAUDUGL_HD.jpg
Rapport 2015 [pdf] - 5.32 Mo

Agence de l'Eau Rhône Méditerranée

Note d'information [pdf] - 767.2 Ko